Discussions et informations sur ce qui se passe dans le monde de l'informatique.
Répondre

Un smartphone Linux en précommande pour 150$

#1Messageil y a 1 semaine

Page en Anglais: https://www.androidauthority.com/pine64 ... e-1053395/
Traduction Google: https://translate.google.com/translate? ... 1053395%2F

Le PinePhone est un smartphone entièrement open source qui constitue le projet le plus ambitieux de la société Pine64 à ce jour. Et contrairement à la plupart des appareils que vous pouvez acheter aujourd'hui, Pine64 n'a pas conçu le PinePhone pour exécuter Android ou iOS. La société a développé le périphérique pour exécuter Linux!
Il est à 150 USD ($) en précommande. Voir les liens ci-dessus. Et n'oubliez pas de lire les commentaires qui sont instructifs parfois.

Source: https://www.androidauthority.com/pine64 ... e-1053395/

Image

Un smartphone Linux en précommande pour 150$

#2Messageil y a 6 jours

Merci pour l'info.
Une petite lueur de liberté dans la "sombritude Gafamiste"...

Un smartphone Linux en précommande pour 150$

#3Messageil y a 5 jours

superbe !

au gul de dijon, on m'a parlé d'un autre smartphone vers les 650$, qui est modulaire je crois.
Bref peut être que l'on pourra installer /e/ sur ce smartphone ?

amicalement.

Un smartphone Linux en précommande pour 150$

#4Messageil y a 4 jours

la base /e/ et ce pinephone full linux n'a pas du tout la même base ,
il n'y aura pas de store pour ce modele

Un smartphone Linux en précommande pour 150$

#5Messageil y a 4 jours


Un smartphone Linux en précommande pour 150$

#6Messageil y a 1 jour

Known Issues:

Lots of stuff do not work yet!
Phone calls and texting does not work.
Does not have power saving options.
No notification bar
Screen is not scaled correctly.
etc, etc. really, the list goes on...
Bref, Manjaro s'installe, mais on ne peut pas téléphoner avec ou envoyer des SMS. :sourire:
Il ne sert à rien d'acheter ce Smartphone, tant qu'il n'y pas l'OS et les applis pour le faire tourner correctement, c'est pourquoi cette vente est à destination des développeurs.

Répondre