Problèmes et questions concernant le noyau et le support matériel.

écriture impossible sur un disque dur interne

#1Messageil y a 2 mois

Bonjour,
Dans ma machine (nouvellement installée sous manjaro) j'ai un ssd avec le système et un sd pour les données. Bien que ce disque soit accessible en lecture/écriture pour tout le monde, et que j'en sois le propriétaire au niveau permissions, impossible d'écrire dessus. Comme il vient de Windows il est certainement formaté en ntfs, mais est-ce la seule raison pour qu'il ne sois pas accessible en lecture ? Il l'est parfaitement en lecture, mais pour l'instant je ne peux rien faire sur cette machine, ce qui est sacrément embêtant...
PS : le ssd est dans le mm cas, supposé écrivable mais en fait non...
Merci d'avance pour toute suggestion
Daniel

écriture impossible sur un disque dur interne

#2Messageil y a 2 mois

il y a des choses a clarifier
peux tu fournir

inxi -Fza --no-host
sudo parted -l
sudo cat /etc/fstab

écriture impossible sur un disque dur interne

#3Messageil y a 2 mois

Bonjour et bienvenue.
Il faut vérifier que tu aies bien le paquet ntfs-3g pour pouvoir gérer des partition NTFS . Quoiqu'il en soit, /home doit être formaté en EXT4 ou du même système de fichiers que / Soit il est intégré à la partition système au quel cas pas de soucis si ce n'est un risque de saturé le volume rapidement, soit /home est une partition dédiée, donc formatée en EXT4 et avec le point de montage /home défini dans
GParted.

écriture impossible sur un disque dur interne

#4Messageil y a 2 mois

réponse à stéphane :

inxi -Fza --no-host
System:    Kernel: 5.9.11-3-MANJARO x86_64 bits: 64 compiler: gcc v: 10.2.0 
           parameters: BOOT_IMAGE=/boot/vmlinuz-5.9-x86_64 root=UUID=4c43704e-ff5b-41fb-a13c-23aa83b018f0 rw quiet apparmor=1 
           security=apparmor udev.log_priority=3 
           Desktop: KDE Plasma 5.20.4 tk: Qt 5.15.2 wm: kwin_x11 dm: SDDM Distro: Manjaro Linux 
Machine:   Type: Laptop Mobo: INTEL model: CRESCENTBAY serial: <filter> UEFI [Legacy]: American Megatrends v: 5.6.5 
           date: 08/29/2015 
CPU:       Info: Dual Core model: Intel Core i5-5250U bits: 64 type: MT MCP arch: Broadwell family: 6 model-id: 3D (61) 
           stepping: 4 microcode: 2F L2 cache: 3072 KiB 
           flags: avx avx2 lm nx pae sse sse2 sse3 sse4_1 sse4_2 ssse3 vmx bogomips: 12773 
           Speed: 2273 MHz min/max: 500/2700 MHz Core speeds (MHz): 1: 2273 2: 2431 3: 2020 4: 2365 
           Vulnerabilities: Type: itlb_multihit status: KVM: VMX disabled 
           Type: l1tf mitigation: PTE Inversion; VMX: conditional cache flushes, SMT vulnerable 
           Type: mds mitigation: Clear CPU buffers; SMT vulnerable 
           Type: meltdown mitigation: PTI 
           Type: spec_store_bypass mitigation: Speculative Store Bypass disabled via prctl and seccomp 
           Type: spectre_v1 mitigation: usercopy/swapgs barriers and __user pointer sanitization 
           Type: spectre_v2 mitigation: Full generic retpoline, IBPB: conditional, IBRS_FW, STIBP: conditional, RSB filling 
           Type: srbds mitigation: Microcode 
           Type: tsx_async_abort status: Not affected 
Graphics:  Device-1: Intel HD Graphics 6000 driver: i915 v: kernel bus ID: 00:02.0 chip ID: 8086:1626 
           Display: x11 server: X.Org 1.20.10 compositor: kwin_x11 driver: intel unloaded: modesetting alternate: fbdev,vesa 
           display ID: :0 screens: 1 
           Screen-1: 0 s-res: 1366x768 s-dpi: 96 s-size: 360x202mm (14.2x8.0") s-diag: 413mm (16.3") 
           Monitor-1: HDMI1 res: 1366x768 hz: 60 dpi: 27 size: 1280x720mm (50.4x28.3") diag: 1469mm (57.8") 
           OpenGL: renderer: Mesa Intel HD Graphics 6000 (BDW GT3) v: 4.6 Mesa 20.2.3 direct render: Yes 
Audio:     Device-1: Intel Broadwell-U Audio driver: snd_hda_intel v: kernel bus ID: 00:03.0 chip ID: 8086:160c 
           Device-2: Intel Wildcat Point-LP High Definition Audio driver: snd_hda_intel v: kernel bus ID: 00:1b.0 
           chip ID: 8086:9ca0 
           Device-3: Logitech Webcam C170 type: USB driver: snd-usb-audio,uvcvideo bus ID: 2-7.3:5 chip ID: 046d:082b 
           Sound Server: ALSA v: k5.9.11-3-MANJARO 
Network:   Device-1: Realtek RTL8111/8168/8411 PCI Express Gigabit Ethernet driver: r8169 v: kernel port: e000 bus ID: 02:00.0 
           chip ID: 10ec:8168 
           IF: enp2s0 state: up speed: 100 Mbps duplex: full mac: <filter> 
           Device-2: Realtek RTL8111/8168/8411 PCI Express Gigabit Ethernet driver: r8169 v: kernel port: d000 bus ID: 03:00.0 
           chip ID: 10ec:8168 
           IF: enp3s0 state: down mac: <filter> 
           Device-3: Realtek RTL8188EE Wireless Network Adapter driver: rtl8188ee v: kernel port: c000 bus ID: 04:00.0 
           chip ID: 10ec:8179 
           IF: wlp4s0 state: down mac: <filter> 
Drives:    Local Storage: total: 2.30 TiB used: 1.40 TiB (60.9%) 
           SMART Message: Unable to run smartctl. Root privileges required. 
           ID-1: /dev/sda vendor: LITE-ON IT model: LMT-19nmBGA-256G-DS size: 238.47 GiB block size: physical: 512 B 
           logical: 512 B speed: 6.0 Gb/s serial: <filter> rev: 8D1 scheme: GPT 
           ID-2: /dev/sdb vendor: Seagate model: ST2000LM007-1R8174 size: 1.82 TiB block size: physical: 4096 B logical: 512 B 
           speed: 6.0 Gb/s rotation: 5400 rpm serial: <filter> rev: SBK2 scheme: GPT 
           ID-3: /dev/sdd type: USB model: N/A size: 250.00 GiB block size: physical: 512 B logical: 512 B serial: <filter> 
           rev: 2.00 scheme: MBR 
           SMART Message: Unknown USB bridge. Flash drive/Unsupported enclosure? 
Partition: ID-1: / raw size: 71.06 GiB size: 69.44 GiB (97.73%) used: 12.50 GiB (18.0%) fs: ext4 dev: /dev/sda6 
Swap:      Kernel: swappiness: 60 (default) cache pressure: 100 (default) 
           ID-1: swap-1 type: partition size: 7.41 GiB used: 11.5 MiB (0.2%) priority: -2 dev: /dev/sda7 
Sensors:   System Temperatures: cpu: 29.8 C mobo: 27.8 C 
           Fan Speeds (RPM): N/A 
Info:      Processes: 235 Uptime: 7h 34m Memory: 7.68 GiB used: 4.04 GiB (52.5%) Init: systemd v: 246 Compilers: gcc: N/A 
           Packages: pacman: 1305 lib: 369 flatpak: 0 Shell: Bash v: 5.0.18 running in: yakuake inxi: 3.1.08 
           
           
[cartron@Merlin ~]$ sudo parted -l
Modèle : ATA LITEONIT LMT-19n (scsi)
Disque /dev/sda : 256GB
Taille des secteurs (logiques/physiques) : 512B/512B
Table de partitions : gpt
Drapeaux de disque : 

Numéro  Début   Fin    Taille  Système de fichiers  Nom                           Drapeaux
 1      1049kB  473MB  472MB   ntfs                 Basic data partition          caché, diag
 2      473MB   578MB  105MB   fat32                EFI system partition          démarrage, esp
 3      578MB   595MB  16,8MB                       Microsoft reserved partition  msftres
 4      595MB   171GB  171GB   ntfs                 Basic data partition          msftdata
 5      171GB   172GB  564MB   ntfs                                               caché, diag
 6      172GB   248GB  76,3GB  ext4                                               démarrage, esp
 7      248GB   256GB  7961MB  linux-swap(v1)                                     swap


Modèle : ATA ST2000LM007-1R81 (scsi)
Disque /dev/sdb : 2000GB
Taille des secteurs (logiques/physiques) : 512B/4096B
Table de partitions : gpt
Drapeaux de disque : 

Numéro  Début   Fin     Taille  Système de fichiers  Nom                           Drapeaux
 1      17,4kB  134MB   134MB   ext4                 Microsoft reserved partition  msftres
 2      135MB   2000GB  2000GB  ntfs                 Basic data partition          msftdata


Modèle : VendorCo ProductCode (scsi)
Disque /dev/sdd : 268GB
Taille des secteurs (logiques/physiques) : 512B/512B
Table de partitions : msdos
Drapeaux de disque : 

Numéro  Début   Fin    Taille  Type     Système de fichiers  Drapeaux
 1      16,4kB  268GB  268GB   primary                       démarrage
 
 sudo cat /etc/fstab
UUID=4c43704e-ff5b-41fb-a13c-23aa83b018f0 /              ext4    defaults,noatime 0 1
tmpfs                                     /tmp           tmpfs   defaults,noatime,mode=1777 0 0

écriture impossible sur un disque dur interne

#5Messageil y a 2 mois

Je n'ai pas de W$ installé, donc je ne peux comparaître. Ce que je vois m'étonne un peu.
Si je comprends bien, c'est donc /dev/sda6 qui contient Manjaro avec un /home intégré. Hors cette partition est flaguée Démarrage/esp et il ne devrait y avoir qu'une seule partition esp par disque. Cela dit, W$ a une fâcheuse tendance a se réapproprier cette partition rendant Linux inaccessible au boot sans devoir jouer de live session.
Par contre, je vois que ton DD de stockage /sdd a aussi le drapeau Démarrage et c'est probablement là ton souci d'accès en écriture.
Tu peux corriger ça en graphique via GParted.

écriture impossible sur un disque dur interne

#6Messageil y a 2 mois

lemust83 a écrit : il y a 2 mois Bonjour et bienvenue.
Hé oui je suis petit nouveau ici... J'ai hésité à passer d'abord par la case présentation, mais comme je n'ai pas lu que c'était indispensable je suis allé au plus pressé...
lemust83 a écrit : il y a 2 mois Il faut vérifier que tu aies bien le paquet ntfs-3g pour pouvoir gérer des partition NTFS . Quoiqu'il en soit, /home doit être formaté en EXT4 ou du même système de fichiers que / Soit il est intégré à la partition système au quel cas pas de soucis si ce n'est un risque de saturé le volume rapidement, soit /home est une partition dédiée, donc formatée en EXT4 et avec le point de montage /home défini dans
GParted.
Alors, pour faire rapide : l'installeur ne m'a pas proposé de monter mon /home à un endroit de mon choix (ai-je raté une case Avancé qq part ?) donc oui il est certainement dans la partition système. C'est une sale manie des installeurs de distros depuis qq années, vouloir tellement simplifier l'install pour les néophytes que les fondamentaux disparaissent, et on se retrouve avec un Linux à la sauce windows (ubuntu à fusiller en premier !).
Pas pris le temps d'éplucher le retours des commandes du post précédent, tout doit y être...
En tout cas je me suis installé entre-temps mc (une vieillerie indéracinable) et c'est clair : ces montages sont en lecture seule. Rien trouvé dans le fstab, ya des trucs qui ont changé de place on dirait, depuis le temps que j'avais pas mis les mains dans le cambouis...
Ceci dit pour le home qui risque de saturer, aucun danger : comme les machines actuelles ont un ssd lequel est limité en nombre d'accès et généralement pas de taille énorme, j'ai un sd de 2 To à côté pour tout ce qui est données, il n'y a que le système sur le ssd. Et dans le home du ssd il n'y a que des liens symboliques vers le sd (sauf pour les rép cachés genre mails, pas encore pris le tps de faire çà nickel).
Ha oui et j'ai bien le paquet ntfs...
Donc reste à pouvoir monter ça en lecture écriture, et de plus montage auto au boot. J'ai des souvenirs qu'on pouvait faire ça dans le fstab, est-ce encore la bonne démarche ?

écriture impossible sur un disque dur interne

#7Messageil y a 2 mois

Il est possible de partitionner ou de définir des partitions existantes lors de l'installation. Mais tu dois pouvoir écrire dans ton /home/$USER.
Si ce n'est que l'accès à /dev/sdd en écriture, il faut modifier le drapeau comme dit plus haut.
Une fois ce problème corrigé, tu peux inscrire ce volume dans /etc/fstab si tu veux un montage auto.

écriture impossible sur un disque dur interne

#8Messageil y a 2 mois

si tu viens juste de faire installation :
cet information n'est pas bon augure
UEFI [Legacy]

explication :
on demande pour l'installation manjaro
- secure boot désactivé
- fastboot désactivé
- CSM désactivé
- disques sur AHCI
- UEFI only ( si UEFI windows , prendre UEFI autre )

et si tu démarre de UEFI bios la clé devrait apparaitre
UEFI: < USB nom marque > < partition 1 > pour démarrer en installation UEFI

sous USB iso , ouvrir le terminal et verifier

inxi  -Mxa 
test -d /sys/firmware/efi && echo efi || echo bios
sudo efibootmgr -v
*** valable ici pour le démarrage de la clé USB **

après installation , et a chaque maj windows , il faudra sauvegarder un profil dans UEFI
windows / linux ( pour les bonnes options de démarrage )
*** se mefier des maj windows qui modifie les options de UEFI de démarrage , voir parfois te supprimer de la table d'entrée UEFI

autre point gênant , le disque sdd a été formaté MBR ( a cause de UEFI[Legacy] , cad si pb EFI , je tente en mode Bios , et il ne faut pas de mixité de disques GPT & MBR

pour l'aspect de liaison avec les partitions ntfs , cela pourra être ajouté par la suite dans /etc/fstab
gestion de différents systemes de fichiers
https://forum.manjaro.org/t/howto-bulle ... tuff/17480

déplacement sur une autre partition
https://forum.manjaro.org/t/root-tip-mo ... ition/1352

multi montage des autres volumes
https://forum.manjaro.org/t/root-tip-sy ... les/1191/1

écriture impossible sur un disque dur interne

#9Messageil y a 2 mois

lemust83 a écrit : il y a 2 mois Si je comprends bien, c'est donc /dev/sda6 qui contient Manjaro avec un /home intégré. Hors cette partition est flaguée Démarrage/esp et il ne devrait y avoir qu'une seule partition esp par disque. Cela dit, W$ a une fâcheuse tendance a se réapproprier cette partition rendant Linux inaccessible au boot sans devoir jouer de live session.
Par contre, je vois que ton DD de stockage /sdd a aussi le drapeau Démarrage et c'est probablement là ton souci d'accès en écriture.
Bon sur ce point ok, je supprime le drapeau esp sur une partition, est-ce bien sur la sda6 que je dois le supprimer ?

Par contre mon disque de stockage n'est pas sdd (250 Go seulement) c'est juste une clé usb que je n'avais pas démontée... Laquelle n'a effectivement pas à avoir le drapeau boot. Et je ne vois pas comment elle a pu le choper, elle n'a jamais servi qu'à échanger de la musique et autres docs... Je vire ce drapeau aussi ?

Enfin mon hd de stockage c'est sdb, avec deux partitions : une marquée msftres (à quoi me sert-elle ,...) et l'autre, la seule qui m'intéresse, étiquetée msftdata, et c'est celle-ci qui n'est pas accessible en écriture. Et c'est là mon pb majeur.

écriture impossible sur un disque dur interne

#10Messageil y a 2 mois

Alors je pense que ça va être vite réglé... Parce que cette machine n'a jamais eu vocation à tourner sous winchose ni mm en dual-boot. Seulement quand j'ai acheté cette machine il y a 4 ans le bios uefi mettait bien le caca dans les installs de Linux, que du coup par manque de temps j'ai confié la bête à un pote qui m'a mis un winchose piraté. Maintenant que l'uefi n'est plus un pb (encore qu'il semble qu'il faille prendre des précautions ?) je sens que je vais vérifier que j'ai bien récupéré toutes mes données sur mes disques externes de sauvegarde, puis tout reformater et repartir avec un Linux tout seul et tout propre...
Par contre il va falloir que je fasse bien gaffe à préciser que / est sur sda (256 Go ça devrait suffire :sourire: ) et /home sur sdb...
Vous avez d'autres conseils à me donner ?
En tout cas merci beaucoup pour le coup de main !

écriture impossible sur un disque dur interne

#11Messageil y a 2 mois

danielc03 a écrit : il y a 2 mois la seule qui m'intéresse, étiquetée msftdata, et c'est celle-ci qui n'est pas accessible en écriture. Et c'est là mon pb majeur.
bonjour,
win bloque par défaut ces partitions, il me semble donc que tu as juste un problème classique :
par défaut win ne se ferme pas mais se met uniquement en veille et donc bloque ces partitions en lecture seule. A toi de réellement l'éteindre (existe plusieurs façons)
danielc03 a écrit : il y a 2 mois Vous avez d'autres conseils à me donner ?
swap sur ssd ... non

écriture impossible sur un disque dur interne

#12Messageil y a 2 mois

papajoke a écrit : il y a 2 mois swap sur ssd ... non
Bien vu ! Et /tmp itou, non ?

écriture impossible sur un disque dur interne

#13Messageil y a 2 mois

il ne faut pas tomber dans la parano :rigole:
Avec un ssd moderne on peut écrire quelques Go par jour et espérer plus de 10 ans de bon fonctionnement
/tmp (tmpfs) est pour notre distribution: un répertoire virtuel, c'est en fait un bout de notre ram :sourire: Avec manjaro il est réglé pour s'ajuster en taille en cours de l'utilisation avec un maximum de 50% de ram

écriture impossible sur un disque dur interne

#14Messageil y a 2 mois

Merci pour l'info sur tmp, dans ce cas effectivement pas la peine de vouloir le monter sur le second disque, ce qui serait probablement tout simplement impossible.
Ceci dit, tout casser ma machine et tout réinstaller ça m'embête non seulement parce que ça va prendre du temps, en particulier pour la post-install, mais surtout c'est pas la philosophie Linux.
Donc si je peux virer wondows (genre supprimer ses partitions, mais est-ce suffisant ?) puis agrandir les partitions Linux restantes, éventuellement modifier qq drapeaux, démonter ce qui est en lecture seule et le remonter en lecture/écriture, ce serait pas mal. Resterait à déplacer mon /home et /swap vers sdb, ce qui sera sans doute moins simple. Et automatiser le montage de sdb au boot dans le fstab.
Restera à reformater sdb en ext4 et y remettre mes données, mais mm 1 To à recopier c'est pas méchant, je fais tourner ça la nuit...
Mais avant de toucher à ça j'attends de savoir si c'est idiot ou jouable.

écriture impossible sur un disque dur interne

#15Messageil y a 2 mois

En fait, tu peux conserver /home sur la racine et utiliser une partition DATA comme proposé ici:
45648

écriture impossible sur un disque dur interne

#16Messageil y a 2 mois

lemust83 a écrit : il y a 2 mois En fait, tu peux conserver /home sur la racine et utiliser une partition DATA
Merci pour l'info, mais c'est déjà comme ça que je fonctionne et ça ne me convient pas. Je n'aurai qu'un seul OS (et donc une seule distro) et donc pour moi ce sera nettement mieux d'avoir / sur sda (ssd) et /home (data incluses) sur sdb.
Si j'avais choisi la solution /home sur la racine c'est que je n'avais pas touvé comment l'installer facilement sur le hd de données. Mais le prix des hd a pas mal baissé, et j'ai maintenant suffisamment de hd de 2 To pour m'amuser à tout déplacer d'un disque à l'autre sans devoir y aller miette par miette.
Donc si ce n'est pas faisable simplement de transformer mon hd /data en hd /home comprenant /data, je passe par un disque de transfert. Mm 2 To ça se copie vite, en mode console texte non verbeux, et surtout de nuit pendant que je dors :-)

écriture impossible sur un disque dur interne

#17Messageil y a 2 mois

Bonjour.
Alors dans ce cas, formate ton disque en écrasant W$ avec une table GPT, puis crée une partition de 100Mo minimum (avec GParted, c'est je crois 1 go mini) en fat32 avec le drapeau esp, puis une partition Ext4 d'environ 40 à 50 voire plus flaguée / pour le système et le reste toujours en Ext4 flaguée /home.
Voir mon exemple :
Image
A l'installation, tu choisis "utiliser une partition existante" (de mémoire) .
Si tu veux une swap pour l'hibernation, tu la mets sur ton disque à plateau.

écriture impossible sur un disque dur interne

#18Messageil y a 2 mois

stephane a écrit : il y a 2 mois on demande pour l'installation manjaro
- secure boot désactivé
- fastboot désactivé
- CSM désactivé
- disques sur AHCI
- UEFI only ( si UEFI windows , prendre UEFI autre )

et si tu démarre de UEFI bios la clé devrait apparaitre
UEFI: < USB nom marque > < partition 1 > pour démarrer en installation UEFI
Pendant que je suis bloqué à cause de mon écran noir (voir ici : viewtopic.php?f=2023&t=12695&p=134704#p134704) je boote et reboote pour essayer de m'en sortir et du coup j'ai exploré le bios dans ses recoins.
Résultat :
- secure boot : option inexistante
- fastboot : option inexistante
- CSM désactivé : pour le désactiver je suis obligé de choisir avant UEFI windows et là du coup plus de son sur la sortie HDMI ce qui est un problème majeur sur un pc Home cinéma
- disques sur AHCI : du coup pas testé
- UEFI only ( si UEFI windows , prendre UEFI autre ) : UEFI autre pas trouvé.

écriture impossible sur un disque dur interne

#19Messageil y a 2 mois

lemust83 a écrit : il y a 2 mois
Alors dans ce cas, formate ton disque en écrasant W$ avec une table GPT, puis crée une partition de 100Mo minimum (avec GParted, c'est je crois 1 go mini) en fat32 avec le drapeau esp, puis une partition Ext4 d'environ 40 à 50 voire plus flaguée / pour le système et le reste toujours en Ext4 flaguée /home.
Merci, mais pourquoi une partition de 100 Mo en fat32 ?
Ensuite, non, je veux / sur sda, et /swap et /home sur sdb, et rien d'autre.
Et si ce n'est pas faisable de redimensionner et déplacer à chaud, tant pis, je reformate tout et je repars à zéro.

écriture impossible sur un disque dur interne

#20Messageil y a 2 mois

La partition Esp peut être crée automatiquement à l'installation mais vu qu'on utilisera le partitionnement manuelle, autant la crtéer avant.
Si tu veux mettre /home sur le DD, pourquoi pas, mais tu ralentira ton système au niveau de la vitesse d'écriture du DD et non de celle du SDD. Je trouve dommage d'avoir un avion de chasse volant à la vitesse d'un Blériot-XI :mrgreen:
Répondre